Quel format pour votre formation e-Learning ?

Classe Virtuelle, Social Learning, Blended Learning, voire Réalité Virtuelle… Le Digital Learning offre une grande palette de formats et de technologies. Avec, chacun, ses particularités et ses avantages. Au-delà des effets de mode, le format de vos formations e-Learning ne doit jamais être une fin en soi. Mais bien un moyen de mieux atteindre vos objectifs. Alors, avant de penser la forme de votre dispositif de formation digitale, commencez par en définir les objectifs, les cibles et le contenu. 5 conseils pour vous aider.

Le digital Learning offre une large palette de formation Digital Learning

Conseil #1 : clarifiez le sujet et les objectifs de votre programme d’e-Learning

Pour concevoir une formation en Digital Learning, vous devez avoir une vision claire du sujet abordé et de vos objectifs concrets. Le type de programme et son format en dépendront directement. Une nouvelle réglementation impacte l’activité de votre entreprise et concerne l’ensemble des collaborateurs ? Un format de type classe virtuelle ou Blended learning pourrait être adapté. Vous avez besoin de parcours sur mesure pour faire monter en compétence les collaborateurs, à leur rythme, sur une nouvelle technologie ? L’Adaptative Learning, avec passage de niveaux progressifs, est une bonne solution. Vous souhaitez une formation qui permette à vos collaborateurs d’attester de nouvelles compétences ? L’intégration de modules d’évaluation est à envisager.

Conseil #2 : analysez le profil et les pratiques des futurs apprenants

La technique doit servir la formation, pas constituer un obstacle. C’est pourquoi il est essentiel de dresser le profil des apprenants, pour coller à leurs attentes et surtout s’adapter à leur « maturité numérique ». Ainsi, si la classe virtuelle peut en théorie être suivie partout. Encore faut-il qu’elle corresponde à un usage réel chez l’utilisateur. « Le format doit être adapté aux pratiques numériques des apprenants », confirme Vincent Gaillard, chef de projet chez ITycom. « Même si, aujourd’hui, le Smartphone est tellement répandu au sein de la population, qu’il permet facilement de proposer des formations accessibles et séduisantes au plus grand nombre. »

Conseil #3 : privilégiez l’accessibilité de votre formation e-Learning

Dans beaucoup d’entreprises, c’est un enjeu quotidien : comment s’adresser en même temps à des populations nomades et sédentaires. Ou encore à des équipes qui travaillent en atelier, sans ordinateur ? Il est donc impératif de penser à la manière dont votre formation en Digital Learning sera « consommée ». A quel moment de la journée, sur quel support ? Quand les apprenants seront-ils le plus disponibles ? Auront-ils à disposition un outil (ordinateur, tablette, Smartphone) d’accès aux modules ? Là encore, la réponse à ses questions aidera à déterminer le format de votre programme d’e-Learning

Conseil #4 : intégrez les contraintes de déploiement

La simplicité de déploiement du Digital Learning

L’un des atouts majeurs du Digital Learning, c’est sa simplicité de déploiement, sur de nombreux sites distants, y compris à l’international. Encore faut-il disposer de l’infrastructure technique nécessaire. De plus, si votre entreprise dispose d’un LMS ou d’un intranet sécurisé, tout sera plus simple. Dans le cas contraire, il faudra envisager une solution alternative, comme passer par un support matériel (clé USB, par exemple), pour diffuser la formation dans les différents sites de l’entreprise.

Title

Les contraintes ne sont pas que matérielles. « Il arrive que le client se présente avec une idée précise mais, malheureusement, pas forcément pertinente. Soit parce qu’elle est inadaptée au contexte, soit difficilement réalisable dans son environnement. En discutant avec lui, nous saurons mieux discerner les besoins exprimés des besoins réels. Ainsi cela évite de partir sur un malentendu ou de se laisser influencer par un effet de mode. Il faut parfois faire des compromis. Par exemple, le faire renoncer à un Serious Game, inadapté, mais ajouter quelques touches de Gamification dans la formation proposée » détaille Vincent Gaillard.

Conseil #5 : interrogez-vous sur la maturité de l’entreprise

La transformation digitale impacte toutes les entreprises. Quand l’entreprise a déjà entamé cette transformation, les collaborateurs sont souvent plus à l’aise avec une formation basée sur des nouvelles technologies, comme le social learning par exemple… Ainsi, dans le cas contraire, il est important d’accompagner le déploiement de la formation e-Learning de beaucoup de pédagogie en interne.

Title

« Apprendre à connaître l’entreprise et sa culture, sa façon de travailler, nous éclaire sur sa maturité numérique », explique Vincent Gaillard. « C’est pourquoi il est essentiel pour nous, concepteurs, de nous immerger dans l’entreprise. C’est pourquoi cette dernière participe étroitement à la conception de sa formation e-Learning. C’est ensemble que nous allons préciser sa problématique, cerner le profil des apprenants et leurs conditions de travail, identifier les outils à leur disposition… Et cela, sans a priori. Par exemple, certaines populations de seniors sont plus à l’aise avec les outils numériques que certains millenials par exemple ! »

Découvrez nos formats Digital Learning
2020-06-30T14:39:18+01:00